Echappée parisienne

J’ai eu la chance de m’échapper quelques jours à Paris. Petit retour sur deux lieux, totalement différents, qui m’ont particulièrement plu. 

Ouverte en 1898 pour l’Exposition Universelle de 1900, c’est au Jardin des Plantes que l’on trouve une magnifique structure de métal et de verre. Elle renferme des centaines de squelettes d’espèces animales, du plus petit au plus grand. On y trouve des squelettes de mammifères bien connus mais aussi d’animaux disparus, ainsi que de dinosaures.

Museum
L’armée des morts + un squelette de foetus de loup. Oui.

C’est un endroit que je voulais visiter depuis un petit moment et je n’ai pas été déçue. En arrivant dans la première galerie, au rez-de-chaussée, j’ai été saisie par la vision qui s’offrait à moi : une véritable armée des morts! Tous en état de marche, prêts à s’élancer dans les allées du Jardin des Plantes (#JumanjiStyle). Ce qui m’a le plus impressionné, c’est le squelette du diplodocus (son cou devait être le meilleur toboggan du monde) et les bocaux de formol dans lesquels on pouvait voir de véritables monstres. Si vous voulez voir des chatons ou des agneaux à deux têtes, go for it. J’avoue avoir un peu pressé le pas à ce moment-là… 

Pour moi, le seul point négatif est le manque d’informations. En effet, il n’y a rien d’inscrit à côté des squelettes à part l’espèce de l’animal. Des infos comme l’année de collecte ou sur l’animal en général auraient été intéressantes. De plus, c’est un lieu qui fait vraiment prendre conscience de la petitesse de l’homme face au règne animal, notamment quand on voit le nombre fou de variétés d’espèces jusque là inconnues au bataillon. Et on sait qu’un brin de pédagogie ne serait pas en trop pour certains.

→ Sans transition ←

J’ai récemment appris à aimer le café grâce au Black List, un café bordelais. Pas de jus de chaussette, ni de café qui te donne envie de boire 5 litres d’eau, mais un café filtre doux et fabriqué par des gens passionnés et investis. Ayant discuté avec le gérant, j’ai appris que ses cafés étaient tous de la même marque : Belleville Brûlerie. De site web en compte Instagram, je suis tombée sur celui de Cream, un café qui utilise cette même marque. Dormant à quelques rues de là durant ces quelques jours, l’occasion était trop belle.

Cream Belleville
Cream se trouve au numéro 50, rue de Belleville.

Pas de surprise, le café était toujours aussi bon. L’endroit est très sympa et donne envie d’y passer des heures pour bosser ou juste passer le temps. Évidemment, le lieu est très instagrammable avec sa déco minimaliste mais chaleureuse et ses latte parfaits. Les pâtisseries sont peu nombreuses mais très bonnes. Pour ne rien gâcher, les prix sont plus que corrects. (mode Petit Fûté off)

Les lieux du genre, qui rendent ses lettres de noblesse au café, pullulent à Paris et commencent à arriver en province. Une très (très) bonne nouvelle o/


Autopub : Les photos viennent de mon compte Instagram. Si ça vous botte, par ici les mignons :)

FacebookTwitterPinterestTumblrGoogle Gmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.