Playlist #8 : labello auditif

« Je veux des photos. Un max de clips, de vidéos. »

On commence avec un extrait du dernier album de Beirut, sorti en septembre dernier. Je suis complètement passée à côté de cette sortie. Pourtant, Beirut est bel et bien un groupe pas comme les autres. La faute aux atmosphères délicates et à la voix incroyable de Zach Condo. L’envie de partir manger des gaufres au bord de l’océan, face au vent. <3

On continue sur cette ambiance un brin nautique avec le très cool Amen Dunes et son « Lonely Richard ». Ensuite, Charles rend la baignade un peu plus espiègle avec « Drunk at Nightswim ». On dirait que Nic Hessler lui répond en chantant sa « Moonlight Girl ».

Avec Radio Elvis, on passe carrément à une chevauchée fantastique pop. On a l’impression que les mots s’enchaînent un peu au hasard mais le petit miracle se produit quand même. On reste dans cette espèce de précipitation retenue avec un morceau qui date de 2010 de Blair. Si vous aimez les songwriters lumineux mais un brin torturés, je ne peux que vous conseiller son album Die Young.

Pas trop le genre de Rosie Lowe avec son « Woman ». On flirte ici avec des vibes plutôt rnb. De temps en temps, ça fait du bien tellement c’est doux.

Ensuite, c’est au tour des Pirouettes, avec le meilleur morceau pour commencer 2016 selon moi. On fait table rase de 2015, on ne parle pas des événements que l’on sait, on fête Paris et on danse. Après cette soirée dansante en robe à paillettes, on passe à la mélancolie du petit matin avec Sinatra. Vient ensuite le coup de blues des Districts à propos de la vie d’ado en banlieue.

Petit passage en RDA avec Frank Schöbel. J’ai découvert cette chanson dans le docu-fiction This ain’t California, qui raconte l’histoire des premiers skateurs allemands, sous l’ère communiste. Découvert par hasard, ce film est une pépite.

Et pour finir, l’inévitable.

the-archer


Photo : The Archer par John Robert Rowlands

FacebookTwitterPinterestTumblrGoogle Gmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.