Cheesecakes façon verrines (sans cuisson)

Quand l’envie de cheesecake est plus forte que l’absence de four.

J’avais envie de faire depuis longtemps un cheesecake mais, en général, je me retrouve vite avec un gâteau aux proportions titanesques pesant sur mes frêles épaules (oui).

Comme le cheesecake est un gâteau plutôt « mousseux », je l’ai imaginé comme une crème avec plusieurs couches. On y retrouve donc tout ce qui fait un cheesecake classique : une base biscuitée, une mousse et, si on veut, un topping.

On peut donc faire de plus petites portions et, en plus, c’est sans cuisson. Le secret pour que ce petit bazar ait une consistance qui tienne la route c’est un passage de plusieurs heures au réfrigérateur.


Processed with VSCOcam with f2 preset

Ingrédients pour 6 grandes verrines :

  • 200 gr de spéculoos, sablés, palets bretons ou biscottes
  • 40 gr de beurre fondu
  • 250 gr de Philadelphia
  • 200 gr de fromage blanc
  • 100 gr de sucre
  • 15 cl de crème fleurette
  • Un sachet de gélatine en poudre
  • Le jus d’un citron

Préparation

Placez la crème fleurette au congélateur afin qu’elle soit bien froide au moment où vous l’utiliserez.

Réduisez les spéculoos en poudre et mélangez-les au beurre fondu. Mettez ce mélange sableux au fond des verrines et réservez au frais.

Mélangez le Philadephia, le fromage blanc et le sucre. Ne forcez pas trop : le mélange ne doit pas devenir trop liquide afin d’avoir une belle consistance par la suite.

Sortez la crème fleurette du congélateur et montez-la en chantilly. Ajoutez-la au mélange au fromage.

Faîtes chauffer dans une petite casserole le jus de citron. Quand il est chaud (mais pas bouillant), ajoutez la gélatine. Remuez et incorporez ce jus dans la préparation au fromage.

Déposez le mélange dans les verrines et placez-les au moins 4 heures au réfrigérateur.

Quelques minutes avant de servir, sortez-les du réfrigérateur.


Histoire de rendre ces petits gars plus funky, rien n’empêche d’ajouter un topping. En allant du côté du lemon curd, de la marmelade ou des fruits frais, il y a peu de risques de se planter :)

FacebookTwitterPinterestTumblrGoogle Gmail

2 thoughts on “Cheesecakes façon verrines (sans cuisson)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.